Xxtrem Line Concept

a pour but :

– De promouvoir, organiser et mener toutes actions propres à développer la pratique du Triathlon, du Duathlon, de l’Aquathlon, du Bike & Run et des disciplines enchaînées pour « tous » : triathlon « solidaire ».

– De permettre, à des enfants et adultes en situation de handicap, l’accès à différentes activités « solidaires » (sportives, culturelles, de loisir, …) : une insertion par le sport « adapté ».

– De stimuler leurs fonctions psychomotrices, par une sollicitation de tous leurs sens, le jour de la manifestation, pour ainsi envisager sans prétention, une amélioration de leur santé physique et psychologique.

– De développer auprès de tous, la notion de « Sport, Santé, Bien Etre », alliée à la notion de nutrition et d’« Education par le sport ».

– De maintenir ou de développer une certaine autonomie.
Ces personnes handicapées seront plus ou moins actrices de leur course, grâce à l’utilisation de matériel adapté. En effet, ces enfants et adultes à mobilité réduite seront pour certains accompagnés par des coureurs et athlètes solidaires.
Et d’autres, deviendront acteurs et pourront réaliser en partielle autonomie, avec un accompagnement et un équipement adapté, toutes les épreuves dans leur intégralité.

– De réaliser en pleine autonomies l’enchainement des 3 disciplines d’un triathlon : natation/vélo/course.

– De permettre, aux familles d’enfants et adultes en situation de handicap, et en situation de difficulté économique, d’accompagner leur proche, à différentes activités « solidaires » (sportives, culturelles, de loisir, …). Un calcul du coefficient familial sera effectif et stipulé dans le règlement intérieur, afin de valider ou non la participation de l’association au défraiements des familles.

– De favoriser, au travers différentes manifestations sportives, environnementales et solidaires fortes, l’accès pour tous à la pratique de ces courses plus ou moins extrêmes.

– De valoriser d’une part les personnes handicapées, et d’autre part les bénévoles valides.

– De rompre l’isolement des personnes en situation de handicap et maintenir le lien social entre personnes valides et personnes handicapées, en leur proposant de participer « ensemble », à différentes courses (Triathlon, CAP, Randonnée et courses Cyclistes, Nage En Eau Libre…).

– De mettre en place un système de « parrainage de cœur » entre coureurs solidaires et enfants ou adultes handicapés (un engagement moral).

– De démocratiser la pratique de ces activités en développant la solidarité intergénérationnelle.
En effet, enfants et adultes à mobilité réduite pourront partager ces défis sportifs avec des coureurs et athlètes solidaires plus ou moins jeunes…